LE GENOU

LE GENOU

picto-genou-transparent

Voie d’abord Mini invasive MIS Sub vastus

 

 

 

Lorsque le morphotype du patient l’autorise, une approche épargnant le quadriceps apparaît très élégante.

Nous l’avons perfectionnée lors d’un séjour chez le Dr Ignace GHEISSLING à Ecklo en Belgique qui l’a particulièrement bien mise en oeuvre et repensée.

Cette approche épargne le quadriceps mais également la vascularisationde la patella,combinée à une chirurgie sans garrot permet une chirurgie plus respectueuse ,une hémostase pas à pas et ainsi une meilleure récupération.

la couverture de la prothèse est meilleure par la suture du tissu capsulaire   et la course rotulienne améliorée par l’intégrité du chef médial du quadriceps.

On notera des contre indications avec notamment les patients trop musclés qui font préférer une arthrotomie traditionnelle.

technique chirurgicale Step to step

le tissu sous cutané doit être bien mobile

les patients multiopérés peuvent ainsi représenter une contre indication relative

La chirurgie de révision est possible peut être alors combinée à une ostéotomie de la tubérosité tibiale en cas de cicatrisation précédente trop dense.

 

INSTALLATION

le patient est en décubitus dorsal sans garrot un appui latéral de cuisse et un support ajustable pour le pied permettant le positionnement en flexion à 90°.

le drapage stérile est effectué classiquement facilité par l’absence de garrot.

Après la préparation cutanée classique ,une solution d’INTEGUSEAL est appliquée sur la peau .

Après la check list et le Time out

INCISION CUTANEE

l’incision cutanée est réalisée en dedans de la patella de son pôle proximal à la tubérosité tibiale antérieure en restant bien en dedans de celle ci.

l’exposition est faite avec deux larges lambeaux fascio-cutanés médial et latéral réalisant une « fenêtre mobile » sur l’appareil extenseur.

l’extrémité distale du fascia du vaste médial (vastus medialis obliquus VMO) est exposée son plan est ouvert sans abimer les fibres musculaires sous jacentes.

Un écarteur soulève sans traumatisme les fibres musculaires du VMO le retinaculum médial est ouvert en respectant la synoviale intacte jusq’au tibia

,deux fils repères sont nouées de part et d’autre du retinaculum en repère pour la fermeture.

 

l’arthrotomie est réalisée sous le VMO à l’endroit des petits vaisseaux périostés du fémur dont on pourra fair l’hémostase.

Cette arthrotomie supra trochléenne permettant de placer un écarteur en Z prenant appui sur la face latérale du fémur au dessus de la trochlée.

L’ouverture du rétinaculum se poursuit jusqu’au tibia, la capsule est ouverte dans le même sens jusqu’au ménisque interne à sa jonction segment antérieur segment moyen, c’est la « porte d’entrée » de l’articulation.

A ce stade le « release » médial peut être réalisé selon les habitudes de l’opérateur et l’importance du varus à corriger.

Le tissu de Hoffa est excisé en partie pour accéder au compartiment latéral ou un second écarteur en Z est positionné sous le collatéral latéral

on relachera progressivement l’attache du tendon patellaire à sa portion toute proximale pour lui donner un peu de liberté.

la mise en flexion s’effectue Patella non éversée, un troisième écarteur sous le collatéral médial venant compléter l’exposition.

 

l’intervention s’effectue alors de façon classique, cette procédure élégante est facilitée toutefois par la présence d’un aide actif supplémentaire pour réaliser le « jeu » d’écarteurs.

 

La fermeture s’effectue plan par plan le plan capsulaire étant fermée en flexion le plan du rétinaculum également en s’aidant des deux petits fils repères .

 

le fil STRATAFIX cranté de Johnson et Johnson est utile car la fermeture de ces plans est alors très naturelle et solide.

La fermeture cutanée s’effectue par un surjet sous cutané .

le système de collage PRINEO peut être utilisé.

l’utilisation d’un drainage dépend.des habitudes de l’opérateur

Prothèses de genoux bilatérales

Elle peut être proposée pour des patients extrêmement invalidés par une arthrose sévère et équivalente des deux côtés.

Cette procédure de deux prothèses des genoux en une même procédure chirurgicale est recommandée par la FDA (Food and Drugs Administration) Américaine, permet une récupération rapide et un seul séjour d’hospitalisation.

Les procédures de RAAC (récupération rapide après chirurgie) permettent cette procédure en toute sécurité.

prothese-genou-gauche

PROTHÈSES
ANTI ALLERGIQUE

picto-anto-allergie-genou

 

C’est l’une des causes de douleurs « inexpliquées » après implantation d’une prothèse.

La fréquence de ces allergies est assez importante dans la population générale.

Environ 10 à 15 % des personnes de la population sont dites « sensibles » aux métaux, principalement le nickel, le chrome et le cobalt.

Des tests cutanés et sanguins peuvent être utilisés en dépistage ou pour le diagnostic.

Des implants anti allergiques sont utilisés en cas de suspicion pre opératoire ou en cas de reprise.